Emory Collins

harmon-rachel

Chère Emory,

Je n'aurai été qu'assistant pour ton mois en France, mais ce fut tout un honneur. Savoir que des personnes comme toi travaillent dans la santé publique est une des plus rassurantes nouvelles, surtout en cette période. Que ta détermination et ta force continue de grandir.

French docotral student Hugo Bujon